Partage cet article sur
  •  
  •  
  •  
  •  

Stratégie :
développer un profil Pinterest rentable

Article rédigé le
6 novembre 2020

Temps de lecture
30 minutes

Dernière révision :
aucune

Sommaire de cet article

Avant de commencer…

Tu arrives ici sur un article un peu particulier. Ce n’est pas un article dont la fin est programmée dès que tu auras lu la dernière ligne. Pas plus pour moi lorsque je l’aurai écrite.

Car je compte revenir dessus autant que possible, pour compléter les informations qui seront dévoilées ici.

L’objectif est clairement établi : pouvoir détenir un profil Pinterest rentable. 

Que veut dire rentable ?

  1. Qui puisse avoir au moins 100 followers
  2. Qui rapporte chaque semaine au moins 2 leads sur ta mailing list
  3. Qui génère au moins une vente par semaine

Cette stratégie, je vais me l’appliquer à moi-même. Je pars intégralement de zéro au moment où j’écris ces lignes.

Voici pourquoi, comme je te le disais juste avant, je vais revenir régulièrement sur cet article, et pour compléter les informations avec par exemple de nouveaux tutos pour atteindre cet objectif, ainsi que pour te faire état de mon retour d’expérience.

Cette partie-ci pourra aussi être mise à jour.

Tu vas voir que tu auras à chaque étape des actions à faire immédiatement, pour t’inciter à mettre en application l’ensemble de la stratégie révélée ici. Je te conseille, si tu ne peux pas appliquer l’action dans l’instant présent, tout comme tu vas voir qu’il y en aura à planifier, de te munir de ton application d’agenda préférée pour programmer l’action à entreprendre. Ceci aussi pour t’obliger à agir dès maintenant.

Autre recommandation : commence par lire une première fois cette page, ceci pour avoir le plan de bataille bien en tête avant de mettre en application toute la stratégie.

1er palier : Obtenir 100 followers

Dans cette partie, je vais te révéler 7 astuces qui vont permettre d’enflammer ton compte sur la toile. Comme je te le disais, juste avant, je vais les tester et te faire un retour d’expérience.

1er palier : Obtenir 100 followers.jpg1ère astuce : quels sont tes influenceurs? 

Peu de gens appliquent cette astuce qui, comme son nom l’indique, repose sur le fait que tu doives rechercher quels sont les influenceurs de ta thématique. Et vise haut : recense les profils qui ont plusieurs milliers de followers et dont les épingles sont vues plusieurs centaines de fois.

Ce n’est pas la peine de recenser 100 influenceurs, parce que d’une part ça va être trop long, et d’autre part trop d’influenceurs tuent l’influence (petit adage que j’ai pondu tout naturellement en écrivant ces lignes).

👉 Tâche à faire dès maintenant : concentre-toi sur l’essentiel et sélectionne ton top 10, voire même ton top 5 d’influenceurs que tu vas suivre. Inscris-les sur un bloc-notes. C’est parti ! 

Ensuite, prends 5 à 15 minutes par jour et note les nouvelles épingles qu’ils auront publiées.

Tu analyseras :

  1. Le type de design de ces épingles
  2. La structure du titre
  3. La mise en forme du contenu
  4. Les hashtags qu’ils auront utilisés

Sans plagier, tu pourras t’inspirer de ce qu’ils ont fait pour publier le même type d’épingles.

2ème astuce : la SEO

Le gros point fort de Pinterest c’est qu’il utilise un moteur de recherche à l’ancienne. C’est-à-dire qu’il référence le contenu à l’intérieur de tes épingles et fera ressortir ce contenu dans les résultats de recherche en fonction des mots-clés qui auront été saisis.

D’ailleurs sur Google et Google images quand tu fais des requêtes, il y a souvent des épingles Pinterest qui sortent. Ce qui est juste top parce que ici tu ne dépends pas de critères complexes pour afficher les résultats.

2ème astuce : la SEO - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnelEt notamment par rapport à des affinités de recherches : tu sais que si tu passes du temps à chercher et consulter tel ou tel domaine sur Google et Youtube, eh bien leurs algorithmes respectifs vont faire ressortir en priorité des résultats allant de paire avec ces affinités.

Par exemple si tu es féru d’histoire médiévale, eh bien ce sont les résultats et les suggestions sur l’histoire médiévale qui seront privilégiés.

Donc là avec Pinterest ce n’est pas le cas, ce réseau social est vierge, donc en fonction du mot-clé et lui seul. Par exemple, si tu fais une recherche sur le bio, les résultats sur le mot bio seront privilégiés ici.

Tu peux te lâcher au niveau des mots-clés que tu peux assaisonner à l’intérieur de ton contenu. Et je ne te parle pas seulement de hashtags. Tu peux intégrer ces mots-clés dans des phrases.

Ce qui est encore plus fort, c’est que quand tu fais un minimum de référencement sur tes épingles, elles vont ressortir dans les résultats de Google et de Google images. Donc du coup les gens vont cliquer dessus.

Alors maintenant, c’est bien gentil tout ça, mais comment trouver les bons mots-clés ?

Tu as deux options :

  1. Mets une liste d’une vingtaine de hashtags en t’inspirant tout simplement de ceux qui sont utilisés par les influenceurs que tu suis. Veille toutefois à bien respecter les traductions en fonction de la langue dans laquelle tu diffuses tes épingles. Bien entendu, Pinterest est essentiellement anglophone, donc tu seras amené à traduire certains termes à mettre dans tes propres hashtags.
  2. Pour ton contenu et pour qu’il soit référencé par Google, rentre le ou les mots-clés sur lesquels tu souhaites te positionner et lance la recherche. Ensuite, va tout en bas de la page de résultats, tu vas trouver une liste de suggestions. Tu n’as plus qu’à copier et à coller toutes celles qui sont pertinentes dans le texte de ton épingle. Bien entendu, tu devras les insérer dans une phase pour que ça aie un sens. Tu peux évidemment et si cela est pertinent prendre certaines de ces suggestions pour les transformer en hashtags. Que sont ces suggestions de Google ? Ce sont en fait le top des recherches qu’ont fait les internautes par rapport au mot-clé initial que tu avais entré. Donc en reprenant ces suggestions, tu optimises le référencement de tes épingles par Google.

👉 Tâche à faire dès maintenant : remplis le titre de ta première épingle. Et maintenant renseigne le contenu en appliquant l’option 2. Ensuite mets tout à la fin ta liste de hashtags en utilisant l’option 1 et les hashtags récurrents qu’utilisent les influenceurs que tu suis. Renseigne le lien, le tableau correspondant et l’image de cette épingle et publie-la. C’est parti ! 

3ème astuce : Pablo

Non je ne parle pas de ton voisin espagnol, je parle d’une extension sous Google Chrome qui va juste te permettre de générer de magnifiques images pour tes épingles Pinterest.

Tout simplement tu vas faire une recherche sur Google et tu saisis “Pablo chrome extension”. Normalement, cet add-on devrait sortir en première position.

Tu cliques sur le lien et tu installes l’extension. Il te suffira ensuite de faire un simple clic en haut à droite de ton écran sur l’icone Pablo.

Pablo - Cédric Corneloup ton guide jusqu'au bout du tunnel

De là, tu vas avoir une page qui va s’ouvrir te permettant de générer ta bannière d’illustration pour Pinterest.

L’interface est très simple d’utilisation et se décompose en plusieurs étapes.

  1. Dans la colonne de gauche, il te suffit de choisir l’image que tu souhaites. Tu as même un moteur de recherche en cliquant sur l’icone loupe.
  2. Si tu veux, tu peux téléverser une image issue de ton ordinateur.
  3. Sur le haut à droite, tu cliques sur l’icone Pinterest pour avoir les dimensions correctes de ce réseau social. A noter que tu peux aussi générer des bannières sous Pablo pour Facebook, Twitter. Tu peux aussi avoir des formats carrés.
  4. Tu as un icône pour repositionner ton image si elle est mal centrée par rapport à ton format.
  5. Sur la droite, tu as un menu pour insérer des filtres, soit de couleurs, soit avec des effets comme un floutage léger. Bien entendu, tu as le choix de ne pas en mettre.
  6. Si ton truc c’est de mettre des bannières inspirantes, Pablo te permet d’en générer. Certes, elles sont en anglais, mais Google trad va te permettre de faire rapidement la traduction en français. Ensuite il te suffira de remplacer la citation, tout comme si celles qui te sont proposées ne te plaisent pas, tu peux mettre celles de ton cru.
  7. Tu peux aussi charger et insérer ton logo en tant que Watermark. Il te sera possible de le déplacer sur l’image directement. D’ailleurs tu peux déplacer tous les éléments à ta guise.
  8. Et enfin, tu as la possibilité de télécharger l’image sur ton ordinateur, tout comme tu peux l’envoyer directement sur le réseau social voulu, en l’occurrence Pinterest.

Tu noteras que Pablo est entièrement gratuit. Tu n’auras aucun Watermark ou souscription déguisée notamment lors de l’export.

👉 Tâche à faire dès maintenant : à partir de maintenant, utilise au maximum Pablo pour tes prochaines publications. Commence la première tout de suite. C’est parti ! 

aie la fibre jardinière - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnel

4ème astuce : aie la fibre jardinière

Sans faire de jeu de mots, observe les épingles que tu as publiées sur tes différents tableaux. Et regarde les interactions que tes épingles génèrent, c’est-à-dire les partages ou les commentaires.

Si au bout de trois mois tu n’en as aucun sur les épingles que tu as publiées, supprime-les tout simplement.

Tu peux même faire des split tests. Par exemple tu mets l’image de cette épingle avec un filtre de coloration rouge. Et sur une autre épingle, tu mets la même image avec un filtre vert.

Et tu vois laquelle remporte la bataille en termes de commentaires et de partages. De fait, tu vires l’autre forcément.

Tu peux même faire des splits tests d’apparence comme avec cet exemple, mais aussi des splits tests de contenu : tu mets exactement la même image sur deux épingles mais avec un titre et un contenu légèrement différent mais dont le sens est le même. Pareillement, tu sélectionnes la gagnante.

Au final, tu peux faire des combinaisons design-contenu pour former par conséquent 4 éléments pour ton split test. Et forcément tu finiras par voir le vainqueur.

Mais ce n’est pas tout : tu pourras analyser quel(s)  type(s) de design(s) tu devras privilégier pour tes épingles et quel(s) type(s) de contenu(s) aussi (y compris pour les hashtags).

A terme, tu pourras déterminer quelle est l’épingle idéale.

👉 Tâche à faire dès maintenant : définis deux types d’images avec un filtre pour chaque. Pareillement, définis deux modèles de contenus différents. Maintenant, chaque nouvelle publication sera faite en fonction de ces 4 déclinaisons. Donc pour chaque nouvelle épingle, tu en feras 4 et tu regarderas laquelle sera la gagnante . C’est parti ! 

planifie et programme - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnel5ème astuce : planifie et programme

L’objectif pour que tu aies un maximum de conversions est que tu doives être présent le plus souvent et le plus régulièrement possible.

Pour cela, il n’existe pas d’autre méthode que d’établir un plan de bataille. Tu dois définir une ligne de publication. Il n’y a rien de plus simple à établir. Il te suffit pour chaque jour de la semaine déterminer un type de publication sur Pinterest.

Par exemple tu peux établir ta ligne éditoriale ainsi :

  • Lundi : citation inspirante (pour bien démarrer la semaine)
  • Mardi : infographie / résultat d’un sondage
  • Mercredi : promotion d’un article de blog
  • Jeudi : Photo d’un lieu
  • Vendredi : Promotion d’une vidéo de ta chaîne Youtube
  • Samedi : Promotion d’un produit
  • Dimanche : dessin humoristique

Bien sûr, adapte ta ligne éditoriale en fonction de ta thématique et de tes possibilités. Il vaut mieux ne publier que dans un ou deux tableaux. Il va te falloir beaucoup travailler pour préparer durant au moins 3 mois tes prochaines publications.

Surtout, ne publie pas à la volée, c’est-à-dire en trouvant et en mettant en place tes épingles au tout dernier moment. Si tu fais cela, tu risques tout naturellement de te démotiver et de publier irrégulièrement. Encore une fois, il vaut mieux avoir toutes tes publications prêtes à l’avance pour une période donnée et qui dépasse plusieurs mois.

Fais une recherche sur Google ou même Pinterest sur les sources que tu peux exploiter. Si tu reprends des épingles existantes, n’oublie pas de mettre une ligne consacrée à la source de ton épingle en mettant l’identifiant de l’auteur original.

Crée-toi ensuite des templates de publications. L’extension Pablo devrait t’aider à gagner du temps. Le but du jeu est d’uniformiser un maximum ton processus pour perdre le moins de temps.

Enfin, crée-toi un fichier texte et copie colle le contenu de ta publication 1 et nomme le fichier “1”. Nomme pareillement l’image qui servira d’illustration à ce texte. Et ainsi de suite pour les publications suivantes. Et à chaque fois que tu en publieras une, tu mettras après ces deux fichiers (texte et image) dans un dossier “faits”, ceci pour t’y retrouver.

Si tu fais des splits tests, nomme ton texte et ton image 1-1 pour le split 1, -2 pour le split 2, etc. Pour le jour 2 split 1, ce sera 2-1, puis 2-2, 2-3, etc.

👉 Tâche à faire dès maintenant : c’est à toi de jouer. Définis ta ligne éditoriale, cherche tes sources, et crée au moins 90 épingles (x2 ou x4 si tu fais un split test). La tâche est longue et ardue, mais c’est ainsi que tu te feras remarquer. C’est parti ! 

Pour conclure cette partie, observe tes retours pendant plusieurs semaines. Tu vas voir que certains types de publications vont intéresser (likes et partages), tandis que d’autres seront boudés. Bien entendu, garde les premiers, et remplace les types de publications qui font un flop par d’autres. Par exemple si les épingles sur un lieu que tu as visité ne passionne pas les foules, change-les par exemple par une astuce (par rapport à ta thématique).

partage - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnel6ème astuce : partage

Pour cette astuce, il n’y a pas de secret : fais connaître ton compte Pinterest sur les autres canaux que tu possèdes.

Agis dès maintenant pour faire connaître tes épingles Pinterest :

  • Sur Youtube en mettant le lien de ton compte Pinterest en bas à droite de ta bannière de chaîne. Tu pourras le faire en allant dans les paramètres de ta chaîne
  • Sur ton profil Instagram en mettant le lien vers ton compte Pinterest
  • Sur ton site Internet en mettant en place le plugin Pinterest feed qui te permettra d’appeler ton fil Pinterest et d’afficher tes épingles
  • En postant régulièrement des publications faisant mention de ton compte Pinterest depuis ton blog, ta page Facebook, Instagram, etc.

Le but du jeu est de faire connaître au maximum et régulièrement tes épingles pour qu’elles aient régulièrement des visiteurs dessus, en plus de ceux qui viendront nativement depuis Pinterest.

👉 Tâche à faire dès maintenant : mets en place tous les liens vers un tableau, une épingle pertinente ou ton compte sur tes différents canaux. Cela fait, programme à l’avance 52 publications une fois par semaine, à jour et heure fixe (ex: tous les vendredi à 18h) sur les réseaux sociaux pertinents (ex: Facebook ou Instagram), et qui parle de ton compte Pinterest.  C’est parti !

7ème astuce : les tableaux collaboratifs

Un autre moyen de te faire connaître, car après tout c’est le but du jeu pour récupérer un maximum de visiteurs, c’est de participer à des tableaux collaboratifs. A terme, lorsque ta notoriété sera faite et que tu auras une communauté active, tu pourras t’en créer et inviter à ton tour les créateurs à publier dessus.

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un tableau collaboratif (group board) ? C’est un tableau sur lequel diverses personnes peuvent publier dessus, et non pas qu’une seule.

Le premier bénéfice est que tu vas optimiser tes chances d’avoir de nouveaux abonnés, car les tableaux collaboratifs en attirent énormément.

Pour en trouver, c’est très simple : dans la barre de recherche Pinterest, entre “tableau collaboratif + le domaine que tu souhaites” (jardinage, bio, motos, voyages, etc.). Précise dans le menu déroulant  droite de la barre de recherche que tu souhaites faire apparaître les tableaux. Un simple clic et tu vas trouver ton bonheur.

tableaux collaboratifs - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnel

👉 Tâche à faire dès maintenant : Repère et inscris-toi dans 3 tableaux collaboratifs. Et publie au moins une fois par semaine à jour et heure fixe (par exemple tous les lundis à 9h) sur ces 3 tableaux.  C’est parti !

2ème palier : Génère deux leads par semaine

Maintenant que tu as atteint le second palier, nous allons nous servir de Pinterest pour générer des leads inscrits sur ta mailing list. Ce ne seront pas à proprement parler des acheteurs directs, mais des prospects chauds que tu pourras recontacter par la suite pour leur faire des offres de formations payantes, des nouvelles parutions sur ton blog ou ta page Facebook par exemple.

1ere étape : mets en place un bonus gratuit

Durant cette première étape, tu vas bien réfléchir au bonus que tu vas délivrer depuis Pinterest. Attention, ne fais pas cela à l’arrache. Il faut que tu conçoives une formation gratuite et qui apporte de la valeur, et qui soit en adéquation étroite avec la thématique de tes tableaux.

Récemment, je tombais sur une formation qui incitait à publier des citations inspirantes sur Pinterest et de mettre un lien vers n’importe quel type de formation ou de produit en affiliation.

Sauf que cela fonctionne que si tu publies plusieurs dizaines de milliers d’épingles portant le même lien. Autant te dire qu’il faudra que tu attendes une pleine lune de 29 février pour toucher tes premiers gains.

Donc j’insiste, il faut que ta formation soit en adéquation totale avec ta thématique.

👉 Tâche à faire dès maintenant : si ce n’est pas encore fait, crée ta formation gratuite. Elle peut être sous forme de pdf, de vidéos, de podcast, je ne sais quoi d’autre encore.  C’est parti !

Inutile de te dire qu’une fois cette formation créée, tu dois mettre en place le formulaire d’optin, lequel est relié à ta mailing list et qui permet, une fois rempli, de télécharger ta formation.

fais la promotion de ta formation - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnel

2ème étape : fais la promotion de ta formation

Tu as déjà trois choix – à toi de voir quel est le meilleur – pour promouvoir ta formation gratuite.

Soit tu publies plusieurs centaines d’épingles au moins, et tu les centres dans un seul et même tableau. Le but du jeu est d’attirer la communauté Pinterest pour qu’elle clique sur le lien pointant vers ton formulaire d’optin.

Soit tu mets ce lien pointant vers le formulaire d’optin dans une seule épingle. Et dans ce cas, il faut uniquement compter sur la promotion de celle-ci via les canaux extérieurs : Facebook, la description de tes vidéos Youtube (dans laquelle tu peux mettre des liens), Instagram (le lien de profil qui peut pointer vers cette épingle), et aussi ton blog. Pour ce dernier exemple, nous allons voir une astuce juste après qui va te montrer comment faire.

Soit tu mixes les deux premiers. Tu publies un maximum d’épingles dans un tableau dont chacun pointe vers ton formulaire d’optin. Et tu en choisis une, celle qui obtient le meilleur score de likes, et tu la partages pour en faire la promotion sur tes autres canaux.

Je préfère, et de loin, cette dernière option, car elle te permettra d’optimiser les sources qui prendront connaissance de ton formulaire d’optin. Mais soyons clairs, si tu n’as que peu de temps pour développer un tableau d’au moins plusieurs centaines d’épingles, tout comme si tu n’a pas d’autres canaux ou s’ils drainent que peu de trafic, alors tu choisiras l’une ou l’autre option qui te conviendra.

👉 Tâche à faire dès maintenant : crée 360 épingles à partir de Pablo et dans l’idéal en splitest en 4 parties (du coup 360 x 4 épingles). Chacune devra faire la promotion de ton bonus et avoir toutes le même lien pointant vers ton formulaire d’optin. Ensuite tu les publieras à hauteur d’une par jour.  C’est parti !

intègre tes épingles sur WordPress - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnel3ème étape : intègre tes épingles sur WordPress

Pour booster tes inscriptions sur ta newsletter et tes vues sur ton profil Pinterest, un excellent moyen existe sur WordPress. Il s’agit du plugin BestWebSoft’s Pinterest. 

Ce plugin, contient notamment une version widget qui va te permettre d’afficher une épingle de ton choix. Génial ! Tu vas pouvoir copier coller le lien de ton épingle menant vers l’inscription à ton formulaire d’optin.

Et il te suffit de mettre ce widget dans la sidebar de ton blog et de tes articles, pour que ton épingle soit vue par un maximum de gens. Et voilà, le tour est joué. Tu pensais à une stratégie qui prenne 3 jours à être mise en application ? Eh bien tu vois que cette simple astuce est à la fois hyper rapide et efficace à mettre en place. Ici tu ne perds pas de temps !

👉 Tâche à faire dès maintenant : installe BestWebSoft’s Pinterest sur ton blog WordPress. Dans la section widget, utilise le widdget de ce plugin et colle ta meilleure épingle, laquelle pointe vers ton formulaire d’optin. C’est parti !

3ème palier : comment vendre sur Pinterest

Arrivé à ce stade, je n’ai pas au moment où j’écris ces lignes de stratégie extraordinaire à te proposer pour vendre à tours de bras. En fait, tout va reposer sur les deux premiers paliers, la vente n’est que l’aboutissement de la qualité du travail que tu auras accompli précédemment.

Il te suffira de créer un tableau et d’y mettre un maximum d’épingles dedans. Publies-en au moins une fois par jour. Et dedans mets toujours le même lien, pointant vers un seul et même produit ou formation. Cela t’évitera de t’éparpiller et donc d’éparpiller tes acheteurs potentiels.

Ce que je te recommande vivement : crée des épingles en relation le plus possible avec ton produit. 

Pourquoi ? Tout simplement pour avoir un fil conducteur cohérent qui mène tes visiteurs vers l’achat. Quand tu rentres dans un restaurant, c’est pour manger, et non pas pour acheter une tondeuse à gazon. Tu saisis le concept ?

Alors à ce stade, tu vas me dire que tu n’as aucune idée de thématique d’épingles à relier vers ton tableau. Je comprends.

Mais ne t’inquiète pas, j’ai une stratégie prête à l’emploi pour trouver un produit à vendre directement sur Pinterest.

Il s’agit tout simplement de mettre en place avec Pablo des citations d’un seul et même livre, et de mettre un lien pour acheter ce dernier, voire mieux, acheter la version audio.

crée des épingles - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnelC’est simple, clair et logique, maintenant si tu as une meilleure stratégie que celle-ci, n’hésite pas à l’appliquer et aussi à me la faire savoir, car je suis un éternel curieux 😉

De fait, tu peux vendre ce produit grâce à l’affiliation, mais nous allons voir un peu plus loin comment procéder sur Pinterest. Tu peux vendre un produit de ton cru ce qui est encore mieux, et par rapport à mon exemple, il faudra que tu t’enregistres ou enregistres une âme charitable à la voix suave. Cela risque de prendre du temps et de l’argent mais cette solution à long terme est plus stable que l’affiliation.

A toi de voir ce qui te convient le mieux. A priori ce sera l’option d’affiliation.

Mais il se peut aussi que tu aies écrit un livre ou une série de vidéos. Et dans ce cas, il suffit tout simplement de créer des épingles avec des citations de phrases clés de ton contenu en mettant le titre de ta formation ou de ton livre. Et tu mets le lien de chaque épingle vers ta page de vente.

👉 Tâche à faire dès maintenant : choisis ton produit ou ta formation à promouvoir sur tes épingles Pinterest. C’est parti !

Faire de l’affiliation sur Pinterest

Sur Pinterest, comme tous les autres réseaux sociaux (Facebook, Instagram, etc.), ce n’est pas la fête : tu ne pas mettre tes liens d’affiliation à n’importe quelles conditions.

Déjà, tu oublies les liens d’affiliation Amazon et Etsy : il semblerait que Pinterest les rejette.

Quel en est le risque ? Tout simplement que ton compte soit bloqué. Pareil pour d’autres types de liens, si tu ne respectes pas les règles qui vont suivre.

  1.  N’avance pas masqué : ce qui veut dire que dans chacune de tes épingles d’affiliation, tu doives mettre le hashtag #afflink ou #affiliate pour te signaler auprès de Pinterest et de tes visiteurs.
  2. Evite les spams. Ce qui veut dire que ton contenu et tes images devront être un minimum original. Par  exemple, lorsque tu cites une phrase de ton produit ou de ta formation, fait un petit détail de la partie concernée ou à quoi cela fait référence dans le contenu.

👉 Tâche à faire dès maintenant : maintenant, crée au moins une centaine d’épingles contenant ton lien promotionnel. Tu les publieras 1 ou 2 fois par semaine. Tu peux réutiliser BestWebSoft’s Pinterest pour promouvoir une épingle depuis ton site. C’est parti !

Faire de l’affiliation sur Pinterest - Cédric Corneloup, ton guide jusqu'au bout du tunnel

Et maintenant ?

Maintenant, tu n’as plus qu’à te prémunir d’une bonne dose de motivation pour appliquer toute cette stratégie.

Mais je tiens à te rappeler que cette page n’est pas terminée d’être écrite. En effet, je continuerai à compléter cette page avec toutes les parties qui vont suivre.

Elles contiendront :

  • Mes retours d’expérience par rapport à ce que j’aurai testé, car moi aussi je vais appliquer depuis zéro cette stratégie. Je te donnerai mon point de vue, mes succès et aussi mes désillusions, tout simplement parce qu’il y aura forcément des problèmes. J’ajusterai alors le tir si besoin est.
  • Des astuces supplémentaires qui viendront compléter cette stratégie initiale.

Je compte faire aussi des lives fréquents sur la chaîne Youtube, j’invite le plus grand nombre à y participer. Nous parlerons entre autre (mais pas que bien entendu sinon on va finir par se lasser !) de cette stratégie Pinterest. Tu pourras donc me poser tes questions et on pourra partager nos retours à ce sujet. De quoi aussi nous remotiver tous ensemble !

A très vite…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •